Curieuse Cartiosité

Marie et Gotié, alias Marie Grimal et Gauthier Rivera, aiment se promener dans les rues d’Amiens, le regard à l’affut du détail qu’ils pourront croquer, poser sur le papier. De ces balades dessinées est né le projet Cartiosité .01.

En quoi consiste ce projet ? 
Gotié : En septembre nous avons commencé à travailler sur un projet au long cours : Cartiosité*
Cartiosité ça veut dire : expérimentation collective de la ville par le dessin.

Le premier volet, Cartiosité*.01 : cartiosite.art  est une invitation à regarder la ville à travers différentes sphères d’expériences quotidiennes et de prélever par le dessin des fragments techniques et poétiques dans l’espace urbain et architectural (qui pourront constituer un récit) .

En partenariat avec le Frac Picardie, nous avons organisé une balade dessinée avec les habitants dans les différents quartiers de notre ville d’Amiens et nous avons répertorié ensuite ces détails et curiosités dessinés sur une application créée pour l’occasion, Cartiosite.art (https://www.cartiosite.art) par Pascal Tassel de Graphzines.net.


Le deuxième volet Cartiosité*.02 Un pont sur la Somme va débuter en janvier. C’est une proposition de relais dessiné en 6 étapes en suivant le cours du fleuve Somme de Blangy-Tronville à l’île Sainte-Aragone.
Il sera question d’observer l’organisation de la ville et de son patrimoine autour du fleuve et de rassembler sur une carte sensible (à produire au fur et à mesure des balades) l’ensemble des expériences vécues par les habitants, l’ensemble des mémoires individuelles, collectives et historiques.

Comment vous est venue l’idée ? 
Marie : On a beaucoup arpenté la ville pendant les périodes de confinement et on a porté un autre regard sur l’espace urbain en général.  Nous avons fait le constat commun que nous ne regardons pas assez les espaces où nous vivons, à force d’habitudes et d’usages pratiques de la ville. Le temps immobile induit par les périodes de confinement, nos flâneries et rêveries dans la ville nous ont permis de redécouvrir chaque quartier d’Amiens. Nous sommes allés à Henriville pour voir tous les petits détails présents et les architectures art déco qui nous plongent d’emblée dans un monde imaginaire puis Sainte-Anne un peu plus vert avec les jardinets et des grands arbres, le quartier anglais au-dessus de la gare et ses maisons métissées de différents styles… Saint-Maurice, sa vieille écluse, et les petites maisons de brique qui attendent le long de la Somme, le Pigeonnier et son architecture brutaliste caractérisée par de multiples fenêtres. Par exemple, on a découvert des anciennes pubs comme le dessin de machine à coudre rue Laurendeau, témoignage du passé industriel de la ville, on passe tout le temps devant sans jamais prendre le temps de la regarder !

Concrètement comment cela va-t-il se dérouler ? 
Gotié : A partir du 18 janvier, on va commencer Cartiosité*.02 Un pont sur la Somme. Le projet va se ponctuer en deux étapes. Dans un premier temps, nous allons marcher et dessiner en suivant le cours de la Somme de Blangy-Tronville à l’île Sainte-Aragone.

Ce relais dessiné se décline en  6 étapes.

Étape 1 : Blangy-Tronville → Grand marais de la Queue

étape 2 :Grand marais de la Queue → Longueau,

étape 3 : Longueau exploration de la ville,

étape 4 : Longueau → Chemin de halage → Beauvillé,

étape 5 : Beauvillé → Centre → St Leu → St Maurice,

étape 6 : St Maurice → Île St-Aragone.

Dans un second temps, après le relais dessiné, nous allons concevoir avec les différents groupes de participants La Carte sensible.

La Carte sensible *Un fond de carte topographique classique avec des éléments subjectifs ajoutés par chaque participant.

 Avez vous l’un et l’autre un rôle différent ? 
Marie : Non, on bosse ensemble sur toutes les étapes du projet.

Votre technique de prédilection est la sérigraphie, cette technique d’impression sera-t-elle à l’œuvre pour “Un pont sur la Somme” ?
Marie : Pour l’instant ce n’est pas prévu, On va travailler à partir du dessin dans son plus simple appareil et de l’écriture !

Comment faut-il s’y prendre pour participer ? 
Gotié : Deux étapes du relais dessiné et de la conception de la Carte sensible sont en inscription libre sur margogriver@gmail.com.

Le mercredi 19 janvier de 14h à 17h pour l’étape 3 du relais dessiné : entre Blangy Tronville et Longueau et le mercredi 26 janvier de 14h à 17h pour la conception de la carte sensible.
Le dimanche 23 janvier de 14h à 17h pour l’étape 6 du relais dessiné : St Maurice → Île St-Aragone et le dimanche 30 janvier de 14h à 17h pour la conception de la carte sensible.

Quand et où est prévue la restitution du projet ? 
Gotié : Une restitution du projet est prévue chez chaque partenaire associé, au Frac Picardie, à la Briquetterie,à La Maison du Colonel, au comité de quartier Saint-Maurice, à la Terrasse des bords de Somme, au Trait d’union à Longueau, à la Bibliothèque Jacques Prévert à Longueau et à Blangy Tronville.

Un contact pour les infos ?
margogriver@gmail.com

Random image