Elle et Joni Île

Elle, c’est Marion Plouviez. Une jeune Lilloise qui a écouté les conseils qu’on lui donnait et qui s’est mise à écrire ses chansons en français. Après deux disques en anglais, voilà Marion Plouviez aka Joni Île qui revisite les codes de la chanson française en lui faisant des perfusions de mélodies anglo-saxonnes.
Sautillant entre le lo-fi et la pop de Stephen McRobbie, Joni Île fait un sans faute avec son nouvel album, Meteoorage.
Elle est venue deux fois à Amiens ces dernières semaines. Jamais deux sans trois…

Je voudrais que quelqu’un m’aime
Je ne rêve que de ça
je voudrais que quelqu’un m’aime
Mais quelqu’un d’autre que toi
Je voudrais que quelqu’un m’aime.

Tu le sais bien laisse-moi
Laisse-moi tu le sais bien
Dans ta vie je ne sais pas
Dans l’absolu je ne suis rien.

Vire-moi de ta tête abyssale
Jette-moi comme tes habits sales
Dans ta vie je ne sais pas
Dans l’absolu je suis que dalle.

Meteoorage de Joni Île est disponible chez Langue Pendue.

Random image